Počet záznamů: 1  

Variantes des toponymes dans les documents en français de la lère moitié du XIVe siècle

  1. Článek! Pro signaturu klikni na odkaz In
    Záhlaví-jméno Schejbalová, Zdeňka (autor)
    Údaje o názvuVariantes des toponymes dans les documents en français de la lère moitié du XIVe siècle / Zdeňka Schejbalová
    Fyz.popis4 tabulky
    In Langue, culture et littérature entre géographie et histoire. - S. 188-203
    Předmět.hesla 1310-1346
    exonyma - 14. století
    geografická jména - 14. století
    smlouvy - 14. století
    francouzština
    jazyková analýza
    Česko
    Polsko
    Lucembursko
    Forma, žánr články ze sborníku
    AnotaceIn the paper we study exonyms Bohemia, Poland, Luxembourg which appear as the royal and noble titles in 93 contracts of John of Luxembourg, King of Bohemia and Poland, Count of Luxembourg, which arose during his reign from 1310 to 1346. Most contracts are written in French, some in Latin and German. The exonyms are transcribed in many ways, suggesting that the contracts were written by different scribes (10 varieties of Bohême, 22 varieties of Pologne, 31 varieties of Luxembourg). The orthography of exonyms Poland and Luxembourg was not unified at that time. But the exonym Bohemia became a fixed form Boeme after 1327. The contracts are a valuable document for understanding of the evolution of the French language in the 1st half of the XIVth century.
    Dans le présent article nous étudions les exonymes Bohême, Pologne, Luxembourg qui apparaissent en tant que les titres royaux et nobiliaires dans 93 traités conclus par Jean de Luxembourg, roi de Bohême et de Pologne, comte de Luxembourg, pendant son règne de 1310 en 1346. La plupart des traités sont rédigés en français, d'autres en latin et en allemand. Les exonymes sont orthographiés de différentes façons, ce qui prouve que les traités étaient rédigés par plusieurs scribes ou copistes (10 variantes de Bohême, 22 variantes de Pologne, 31 variantes de Luxembourg). L'orthographe des exonymes Pologne et Luxembourg ne s'est pas unifiée tout au long de l'usage. Par contre celle de Bohême fixe sa forme Boeme après 1327. Les traités représentent des documents précieux pour la connaissance de l'évolution du français pendant sa phase de transformation dans la 1ère moitié du XIVe siècle.
    Konspekt81 - Lingvistika. Jazyky
    Země vyd.Česko
    Jazyk dok.francouzština
    DatabázeČlánky
    Odkazy - Zdroj.dok.
    článek

    článek

    Do košíku